Quoi de neuf?

UN MÉCANICIEN CANADIEN GAGNE LE GP TECH MONDIAL DE YAMAHA AU JAPON!

October 19, 2018
Vendredi le 19 octobre (Toronto, ON) FPour la première fois, un représentant canadien a été nommé champion du Grand prix des techniciens mondiaux de Yamaha qui a eu lieu au siège social de Yamaha Motor Corporation Ltd, à Iwata au Japon le 17 octobre. Brett Hart, un maître technicien de Blackfoot Motorsports (Calgary, AB), s'est mérité le prestigieux titre lors de le 8e GP Tech mondial.

«Il n'y a aucun mot qui peut décrire comment je me sens en ce moment», a expliqué Hart après l'évènement. «C'est incroyable, un rêve devenu réalité. J'ai été traité comme une vedette par le personnel de Yamaha et tous les compétiteurs agissent comme si je suis une vedette du rock. Ce n'est pas comme les autres expériences que j'ai vécues auparavant».

Hart s'est mérité une place dans les finales mondiales en gagnant l'épreuve de qualification canadienne tenue aux bureaux de Yamaha Moteur du Canada à Toronto en juillet (UN TECHNICIEN DE CALGARY GAGNÉ LE GP TECH CANADIEN DE YAMAHA). Antérieurement, Hart avait été trois fois finalistes canadien avant de gagner pour la première fois cette année.

Semblable à la compétition canadienne, le GP Tech mondial d'une journée incluait des labos techniques et de service à la clientèle offrant un niveau de difficulté de plus pour le personnel qui passe la plupart de leur temps à travailler du côté plus technique qu'à interagir avec les clients.

Hart a admis que parfois, il pensait trop durant les labos techniques, ce qui réduisait ses chances. «J'ai douté de moi-même à quelques moments au lieu de faire confiance à ma formation», a expliqué le natif de Calgary, «j'ai quand même été capable de passer à travers et d'accumuler des points».

En plus de la journée complète de compétition, les finalistes du GP Tech mondial ont profité d'une rencontre avec le gouverneur de l'arrondissement de Shizuoka, d'une tournée de l'impressionnante Yamaha Communication Plaza et de l'usine d'assemblage à Iwata, et ont aussi participé aux cérémonies d'ouvertures et de fermetures, au souper d'adieu avec un spectacle de magie japonais traditionnel et ont fait une visite de deux jours à Kyoto et à Osaka.

HHart a surpassé 21 compétiteurs représentant 19 pays et régions, finissant en avant de Darren Stout de l'Australie qui a fini en deuxième place et d'Alan Simmonds qui s'est mérité la troisième place. Il y a environ 34 000 techniciens certifiés par l'Académie technique de Yamaha à travers le monde, rendant l'accomplissement de Hart encore plus spectaculaire.

«Je crois que ceci démontre que Yamaha Moteur du Canada prend le service très sérieusement et devrait être respecté au niveau mondial», conclut Hart. «Cela démontre que nous nous préoccupons de nos clients et que nous avons toutes les compétences afin d'assurer la sécurité de nos clients et de nous assurer qu'ils sont heureux sur les routes».

Le Grand prix des techniciens de Yamaha, qui a lieu à chaque deux ans est organisé dans le cadre du plan de service d'éducation global de Yamaha Motor Corporation Ltd. L'objectif du GP Tech de Yamaha est de sensibiliser et d'accroitre les compétences des techniciens Yamaha